SlidApps vous donne la parole

Le mariage, mais encore…

 

C’est beau le mariage, symbole d’amour, d’union, pour la vie, pour l’éternité. Beaucoup en rêvent car on est sensé avoir rencontré son âme sœur, vivre d’amour et avoir beaucoup d’enfants. C’est ce qui est vendu.

Les filles en général attendent ce jour, avec impatience. S’il y a vraiment un jour dans sa vie où l’on est princesse, il s’agit de ce jour. On idéalise le beau prince Charmant, sur son cheval blanc …

J’ai un très beau souvenir de mon mariage : ce fut l’une des plus belles journées de ma vie. Tout a été parfait, une journée attendue et rêvée. Nous nous sommes tant impliqués dans l’organisation, nous y avons mis les moyens et tout notre cœur.  J’étais entouré de ma famille et des gens que j’aime.  Et j’ai la chance d’avoir dit oui à un homme merveilleux…

Cependant, ce qu’on ne vous dit pas, c’est que le quotidien n’est pas un long fleuve tranquille…c’est comme la vie, avec ses hauts et ses bas…

Cela ressemble même à la mer : si belle, si grande, à marée haute, basse, mer calme, agitée, déchainée parfois…

Il paraît que les hommes viennent de mars et les femmes de venus. C’est tellement vrai. Nous ne voyons pas les choses de la même façon et nous n’avons pas les mêmes sensibilités.

Moi je pensais vraiment que l’on se nourrissait d’amour et d’eau fraîche. Nous étions pleins de beaux principes : ne jamais dormir fâchés, ne jamais se tourner le dos dans le lit, pas de télévision dans la chambre car c’est un tue l’amour, faire l’amour tous les soirs…que ni ni

J’adore mon mari certains jours, je l’aime d’autres jours et parfois il m’énerve vraiment…Et c’est réciproque. Cela est même plutôt normal. Méfiez-vous de ceux qui ne se disputent jamais. Un couple normal se dispute. Tout dépend ensuite de la façon dont vous gérer ses disputes. En général, les couples qui vont mal se sanctionnent. Gardez à l’esprit ce qu’il y a de positif chez l’autre, concentrez-vous sur ce qui vous rends heureux et pas ce qui vous énerve.

Ne dit-on pas que l’amour se construit jour après jour. Au fil des années, la passion laisse place à de la tendresse.

J’ai beaucoup aimé les séances de préparation au mariage pendant lesquelles on vous donne quelques petits conseils. J’avais peur que cela soit trop religieux justement, voire sectaire. Eh bien non. La paroisse qui nous a accueilli est restée sur des sujets très concrets du quotidien : beaucoup communiquer, s’écrire des mots d’amour, se dire régulièrement les qualités que l’on trouve et que l’on aime chez l’autre, construire et nourrir cet amour au fil des jours…Cela vous parait si évident ? mais croyez-moi, ça ne l’est pas tant que cela en pratique.

Normal : on se retrouve en face de l’autre, avec toutes nos différences qui se révèlent face au quotidien : différence d’éducation, de culture, de religion, de niveau social même.

Pourtant, ces différences ne sont pas visibles avant le mariage, mais seulement après. Un couple sur 3 fini par se séparer en région parisienne. D’ailleurs, pour cette raison, certains sont anti-mariage, persuadés que c’est le mariage qui est responsable de ce gâchis. Mais non, c’est le quotidien qui est responsable de ce désastre : nos soucis professionnels, nos difficultés financières parfois, les enfants qui nous demandent beaucoup de temps et d’investissent, la routine, la fatigue et notre vie de plus en plus stressante …tout cela met en exergue ces différences qui finissent par nous agacer… ce que l’on trouvait mignon au début fini par nous énervé, ce que l’on ne jugeait pas trop grave fini par être inacceptable…

Alors, si votre amour n’est pas fort, il ne résiste pas et fini par se noyer dans cette mer immense.

Alors, parlez, échangez, encore et encore. Ne soyez pas à la recherche de la perfection et ne donner à l’autre toute la responsabilité de vous rendre heureux.

Mon mari sait aujourd hui que quand je râle, c’est que j’ai juste besoin d’être rassurée.  Et je sais que quand il râle, c’est qu’il a besoin d’être valorisé à mes yeux. C’est aussi primaire que cela. On se respecte, on prend soin l’un de l’autre et chacun essaie de faire plaisir à l’autre, le plus souvent possible…

Nous avons appris à nous connaitre, à nous apprivoiser sans vouloir changer l’autre. Chaque personnalité demeure : il n’y en a pas une qui est nié au profit de l’autre.  Nous sommes 2 êtres charmants, avec nos qualités et nos défauts. Et nous recherchons toujours l’équilibre : il est important que chacun y trouve son compte.

A chacun sa recette…

 

Marie’M